Archive for mai, 2011

Prenez soin de vos bronzes !

jeudi, mai 19th, 2011

Une sculpture en bronze est en général recouverte d’une patine tant pour l’aspect esthétique qu’elle lui confère, que pour la protection de l’œuvre. Mais ces patines ne sont pas toujours stables, ce qui peut entrainer une modification de l’aspect de l’œuvre avec le temps. Que faire pour y remédier ou pour prévenir une altération trop rapide de vos bronzes ? Voici quelques conseils, qui vous permettront de prendre soin de vos bronzes, tout simplement.

sculpture de bronze Panthères de Fiot

En ce qui concerne les petits bronzes placés à l’intérieur, ils ne nécessitent pas beaucoup d’entretien : un simple époussetage de temps en temps suffit amplement ! Les surfaces très polies peuvent éventuellement être passées à la cire, une cire transparente pour meuble comme « Antiquax ». Mais soyez très parcimonieux dans l’usage de la cire, et utilisez une brosse douce afin de pouvoir ne l’appliquer qu’en très fine couche. De plus n’utilisez pas n’importe quelle marque de cire, car certaines contiennent des solvants qui pourraient nuire à la patine de votre bronze. Ne traitez jamais votre bronze avec une cire contenant du silicone !

Buste enfant bronze

D’autre part veillez à couvrir toutes les parties métalliques de la brosse que vous utilisez lors de l’application, afin d’éviter toute possibilité de rayer la patine en appliquant la cire. Une fois la cire posée, brossez à l’aide d’une brosse à chaussure douce ou quelque chose d’équivalent, puis frottez vigoureusement avec un chiffon pour faire briller.

Attention toutefois à ne pas appliquer de cire sur des patines modernes sans l’avis préalable d’un expert, surtout en ce qui concerne la gamme des patines blanches à base de nitrates de bismuth, qui se déclinent en de nombreuses couleurs pastels. Les solvants inclus dans la cire peuvent changer drastiquement la couleur des patines les plus délicates.

En cas de doute, demandez conseil à un professionnel avant de cirer un bronze. Il est rarement nécessaire de faire plus que dépoussiérer !

Char bronze frémiet

Pour les bronzes placés à l’extérieur, les patines sont soumises à l’action chimique de l’environnement dans lequel ils sont placés : les sulfures, les chlorures, les nitrates ou les acides contenus dans les pluies ou l’air auront inévitablement un effet sur la surface des sculptures. Du reste, la plupart des sculpteurs savent bien que la nature de la patine change à l’extérieur : aussi choisissent-ils la couleur de leur patine en fonction, ou alors ils acceptent le changement inévitable mais imprévisible que subira la sculpture.

Cirer régulièrement un bronze récemment coulé et placé en extérieur peut cependant retarder le processus d’évolution de la patine. Le procédé est alors le même que pour les bronzes d’intérieur mais d’abord la sculpture doit être nettoyée à l’eau tiède et éventuellement un faible détergent. Veillez à attendre que la sculpture soit complètement sèche avant d’appliquer une couche de cire. Sur des sculptures de grandes dimensions, le cirage devra être fait sections par sections de façon à ce que la cire ne durcisse pas trop avant le brossage final, sinon le poli ne sera jamais très brillant. D’autre part, veillez à ne pas cirer un bronze en cas de forte chaleur car cela risquerait de modifier sérieusement la couleur de la patine : attendez qu’il fasse plus frais, le soir ou tôt le matin.

Ces quelques mots sont seulement des conseils, ils ne prétendent pas recouvrir tous les aspects de l’entretien d’un bronze et n’engagent aucune responsabilité de la part d’Expertissim en cas de changement de l’apparence de bronzes ! Nous espérons toutefois qu’ils vous seront utiles.

Albane PIOT, étudiante en 4ème année à l’École du Louvre.