Archive for novembre, 2010

« Site clé de l’e-commerce » selon Challenges

mercredi, novembre 10th, 2010

Expertissim a été sélectionné parmi les 100 meilleurs sites marchands français, selon Challenge. Sur les 70 000 sites de vente en ligne en France, Challenge a fait son tri. La revue a élu 100 sites dans tous les domaines du e-commerce. Expertissim figure comme le site de référence dans le domaine de l’art. Une distinction dont nous en sommes fiers et car elle reconnait le sérieux et le professionnalisme des services que nous proposons 24h sur 24h, partout dans le monde.

Gauthier de Vanssay et Igor Montoussé du Lyon

CHALLENGES, n°232 du 10 au 17 Novembre 2010.

« Bientôt 60 millions de cyberconsommateurs?  Acheter en ligne est désormais à la portée de tous, et plus aucun secteur n’échappe au phénomène. Challenges a fait une sélection parmi les 70 000 sites marchands français.

Ni les grèves, ni la pénurie d’essence, ni les jours fériés n’arrêteront la déferlante de l’e-commerce. Tous les mois, 300 000 personnes découvrent l’achat sur Internet. Cette année encore, les marchands de la Toile vont battre des records. « On devrait attendre les 23 milliards d’euros de chiffres d’affaires », pronostique Marc Lolivier, délégué général de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance. L’éauivalent des recettes annuelles d’un groupe comme Auchan! [...].

ART. La référence : Expertissim.com

Offre : objets d’art et tableaux, antiquités et contemporain

Paiement : CB, American Express, virements

Livraison : variable selon le mode choisi.

Gauthier de Vanssay, qui a fait des études pour être commissaire-priseur, s’est tourné vers la théologie et la philosophie avant de fonder Expertissim.com en 2008 avec Igor Montoussé du Lyon, expert indépendant pour Christies’s. Le site est ainsi le premier en France à proposer des oeuvres et des objets d’art certifiés en ligne et à garantir la transaction. Une maison de vente, sans enchères, qui propose chaque mois 150 novueaux bijoux, photos, tableaux, meubles et jouets à ses acheteurs. Le quart des ventes se fait le jour de la mise en ligne »